Microsoft : ce sera finalement Windows 10

Microsoft a levé le voile sur la nouvelle version de Windows et surprise, il ne s’agit pas de Windows 9, mais… de Windows 10 ! Un choix un peu étrange, mais entre XP, Vista, Me et autres 95, pourquoi pas.


Windows 10 se destine à tous les écrans — véritablement tous, puisque le système d’exploitation s’installera tout aussi bien sur un PC que sur une tablette, un smartphone ou un appareil ultra-portable de type montre. Microsoft rend donc sa gamme d’OS plus cohérente, mais abandonne ce qui faisait l’originalité de Windows 8 : les fameuses tuiles dynamiques sont toujours présentes, mais c’est surtout le bureau classique que l’on voit. D’ailleurs, la démonstration de Joe Belfiore ci-dessous se déroule au clavier et à la souris, pas à l’écran tactile.



Parmi les nouveautés présentées durant la conférence de ce soir, on trouve un menu Démarrer qui prend un sérieux embonpoint : en plus de retrouver des fonctions « historiques », il affiche aussi les tuiles de Windows 8, qui ont la part congrue. Les applications « Metro » restent disponibles, mais elles sont à utiliser dans des fenêtres au sein de l’environnement Desktop. Autant dire qu’elles vont très rapidement perdre leur caractère unique pour se fondre dans le moule de la tradition de Windows — il existe cependant un mode tablette qui facilite la gestion tout-tactile.



Un système de bureaux multiples est mis en place afin de passer d’un environnement de travail à un autre, ainsi qu’un mode Snap afin de voir jusqu’à 4 fenêtres des différentes applications ouvertes. On trouve enfin un bouton Task View qui affiche toutes les applications et les fichiers ouverts sur la barre des tâches.


Microsoft va proposer au téléchargement une Technical Preview dès demain, avec un cycle de développement qui sort de l’ordinaire : l’éditeur met en place un « développement collaboratif » entre ses équipes et les développeurs. La sortie finale est prévue pour l’année prochaine.


Écrire commentaire

Commentaires : 0