Définition

On appelle « Cheval de Troie » (en anglais trojan horse) un programme informatique effectuant des opérations malicieuses à l'insu de l'utilisateur. 

Histoire

Le nom « Cheval de Troie » provient d'une légende narrée dans l'Iliade (de l'écrivain Homère) à propos du siège de la ville de Troie par les Grecs. 

La légende veut que les Grecs, n'arrivant pas à pénétrer dans les fortifications de la ville, eurent l'idée de donner en cadeau un énorme cheval de bois en offrande à la ville en abandonnant le siège. 

Les troyens (peuple de la ville de Troie), apprécièrent cette offrande à priori inoffensive et la ramenèrent dans les murs de la ville. Cependant le cheval était rempli de soldats cachés qui s'empressèrent d'en sortir à la tombée de la nuit, alors que la ville entière était endormie, pour ouvrir les portes de la cité et en donner l'accès au reste de l'armée ... 

Un cheval de Troie (informatique) est donc un programme caché dans un autre qui exécute des commandes sournoises, et qui généralement donne un accès à l'ordinateur sur lequel il est exécuté en ouvrant une porte dérobée (en anglais backdoor), par extension il est parfois nommé troyen par analogie avec les habitants de la ville de Troie. 

Espions

A la façon du virus, le cheval de Troie est un code (programme) nuisible placé dans un programme sain (imaginez une fausse commande de listage des fichiers, qui détruit les fichiers au-lieu d'en afficher la liste). 

Un cheval de Troie peut par exemple

  • voler des mots de passe ;
  • copier des données sensibles ;
  • exécuter tout autre action nuisible ;
  • etc.




Pire, un tel programme peut créer, de l'intérieur de votre réseau, une brêche volontaire dans la sécurité pour autoriser des accès à des parties protégées du réseau à des personnes se connectant de l'extérieur. 

Les principaux chevaux de Troie sont des programmes ouvrant des ports de la machine, c'est-à-dire permettant à son concepteur de s'introduire sur votre machine par le réseau en ouvrant une porte dérobée. C'est la raison pour laquelle on parle généralement de backdoor (littéralement porte de derrière) ou de backorifice (terme imagé vulgaire signifiant "orifice de derrière" [...]). 

Un cheval de Troie n'est pas nécessairement un virus, dans la mesure où son but n'est pas de se reproduire pour infecter d'autres machines. Par contre certains virus peuvent également être des chevaux de Troie, c'est-à-dire se propager comme un virus et ouvrir un port sur les machines infectées !

Détecter un tel programme est difficile car il faut arriver à détecter si l'action du programme (le cheval de Troie) est voulue ou non par l'utilisateur. 

Symptômes d'une infection

Une infection par un cheval de Troie fait généralement suite à l'ouverture d'un fichier contaminé contenant le cheval de Troie (voir l'article sur la protection contre les vers) et se traduit par les symptômes suivants :

  • activité anormale du modem, de la carte réseau ou du disque: des données sont chargées en l'absence d'activité de la part de l'utilisateur ;
  • des réactions curieuses de la souris ;
  • des ouvertures impromptues de programmes ;
  • des plantages à répétition ;


Principe

Le principe des chevaux de Troie étant généralement (et de plus en plus) d'ouvrir un port de votre machine pour permettre à un pirate d'en prendre le contrôle (par exemple voler des données personnelles stockées sur le disque), le but du pirate est dans un premier temps d'infecter votre machine en vous faisant ouvrir un fichier infecté contenant le troyen et dans un second temps d'accèder à votre machine par le port qu'il a ouvert. 

Toutefois pour pouvoir s'infiltrer sur votre machine, le pirate doit généralement en connaître l'adresse IP. Ainsi :

  • soit vous avez une adresse IP fixe (cas d'une entreprise ou bien parfois de particuliers connecté par câble, etc.) auquel cas l'adresse IP peut être facilement récupérée
  • soit votre adresse IP est dynamique (affectée à chaque connexion), c'est le cas pour les connexions par modem ; auquel cas le pirate doit scanner des adresses IP au hasard afin de déceler les adresses IP correspondant à des machines infectées.


Se protéger contre les troyens

Pour se protéger de ce genre d'intrusion, il suffit d'installer un firewall, c'est-à-dire un programme filtrant les communications entrant et sortant de votre machine. Un firewall (littéralement pare-feu) permet ainsi d'une part de voir les communications sortant de votre machines (donc normalement initiées par des programmes que vous utilisez) ou bien les communications entrant. Toutefois, il n'est pas exclu que le firewall détecte des connexions provenant de l'extérieur sans pour autant que vous ne soyez la victime choisie d'un hacker. En effet, il peut s'agir de tests effectués par votre fournisseur d'accès ou bien un hacker scannant au hasard une plage d'adresses IP. 

Pour les systèmes de type Windows, il existe des firewalls gratuits très performant :


En cas d'infection

Si un programme dont l'origine vous est inconnue essaye d'ouvrir une connexion, le firewall vous demandera une confirmation pour initier la connexion. Il est essentiel de ne pas autoriser la connexion aux programmes que vous ne connaissez pas, car il peut très bien s'agir d'un cheval de Troie. 

En cas de récidive, il peut être utile de vérifier que votre ordinateur n'est pas infecté par un troyen en utilisant un programme permettant de les détecter et de les éliminer (appelé bouffe-troyen). 
C'est le cas de The Cleaner, téléchargeable sur http://www.moosoft.com

Liste des ports utilisés habituellement par les troyens

Les chevaux de Troie ouvrent habituellement un port de la machine infectée et attendent l'ouverture d'une connexion sur ce port pour en donner le contrôle total à d'éventuels pirates. Voici la liste (non exhaustive) des principaux ports utilisés par les chevaux Troie (origine : Site de Rico) : 

 

port Troyen
21 Back construction, Blade runner, Doly, Fore, FTP trojan, Invisible FTP, Larva, WebEx, WinCrash
23 TTS (Tiny Telnet Server)
25 Ajan, Antigen, Email Password Sender, Happy99, Kuang 2, ProMail trojan, Shtrilitz, Stealth, Tapiras, Terminator, WinPC, WinSpy
31 Agent 31, Hackers Paradise, Masters Paradise
41 Deep Throat
59 DMSetup
79 FireHotcker
80 Executor, RingZero
99 Hidden port
110 ProMail trojan
113 Kazimas
119 Happy 99
121 JammerKillah
421 TCP Wrappers
456 Hackers Paradise
531 Rasmin
555 Ini-Killer, NetAdmin, Phase Zero, Stealth Spy
666 Attack FTP, Back Construction, Cain & Abel, Satanz Backdoor, ServeU, Shadow Phyre
911 Dark Shadow
999 Deep Throat, WinSatan
1002 Silencer, WebEx
1010 à 1015 Doly trojan
1024 NetSpy
1042 Bla
1045 Rasmin
1090 Xtreme
1170 Psyber Stream Server, Streaming Audio Trojan, voice
1234 Ultor trojan
port 1234 Ultors Trojan
port 1243 BackDoor-G, SubSeven, SubSeven Apocalypse
port 1245 VooDoo Doll
port 1269 Mavericks Matrix
port 1349 (UDP) BO DLL
port 1492 FTP99CMP
port 1509 Psyber Streaming Server
port 1600 Shivka-Burka
port 1807 SpySender
port 1981 Shockrave
port 1999 BackDoor
port 1999 TransScout
port 2000 TransScout
port 2001 TransScout
port 2001 Trojan Cow
port 2002 TransScout
port 2003 TransScout
port 2004 TransScout
port 2005 TransScout
port 2023 Ripper
port 2115 Bugs
port 2140 Deep Throat, The Invasor
port 2155 Illusion Mailer
port 2283 HVL Rat5
port 2565 Striker
port 2583 WinCrash
port 2600 Digital RootBeer
port 2801 Phineas Phucker
port 2989 (UDP) RAT
port 3024 WinCrash
port 3128 RingZero
port 3129 Masters Paradise
port 3150 Deep Throat, The Invasor
port 3459 Eclipse 2000
port 3700 portal of Doom
port 3791 Eclypse
port 3801 (UDP) Eclypse
port 4092 WinCrash
port 4321 BoBo
port 4567 File Nail
port 4590 ICQTrojan
port 5000 Bubbel, Back Door Setup, Sockets de Troie
port 5001 Back Door Setup, Sockets de Troie
port 5011 One of the Last Trojans (OOTLT)
port 5031 NetMetro
port 5321 Firehotcker
port 5400 Blade Runner, Back Construction
port 5401 Blade Runner, Back Construction
port 5402 Blade Runner, Back Construction
port 5550 Xtcp
port 5512 Illusion Mailer
port 5555 ServeMe
port 5556 BO Facil
port 5557 BO Facil
port 5569 Robo-Hack
port 5742 WinCrash
port 6400 The Thing
port 6669 Vampyre
port 6670 DeepThroat
port 6771 DeepThroat
port 6776 BackDoor-G, SubSeven
port 6912 Shit Heep (not port 69123!)
port 6939 Indoctrination
port 6969 GateCrasher, Priority, IRC 3
port 6970 GateCrasher
port 7000 Remote Grab, Kazimas
port 7300 NetMonitor
port 7301 NetMonitor
port 7306 NetMonitor
port 7307 NetMonitor
port 7308 NetMonitor
port 7789 Back Door Setup, ICKiller
port 8080 RingZero
port 9400 InCommand
port 9872 portal of Doom
port 9873 portal of Doom
port 9874 portal of Doom
port 9875 portal of Doom
port 9876 Cyber Attacker
port 9878 TransScout
port 9989 iNi-Killer
port 10067 (UDP) portal of Doom
port 10101 BrainSpy
port 10167 (UDP) portal of Doom
port 10520 Acid Shivers
port 10607 Coma
port 11000 Senna Spy
port 11223 Progenic trojan
port 12076 Gjamer
port 12223 Hack'99 KeyLogger
port 12345 GabanBus, NetBus, Pie Bill Gates, X-bill
port 12346 GabanBus, NetBus, X-bill
port 12361 Whack-a-mole
port 12362 Whack-a-mole
port 12631 WhackJob
port 13000 Senna Spy
port 16969 Priority
port 17300 Kuang2 The Virus
port 20000 Millennium
port 20001 Millennium
port 20034 NetBus 2 Pro
port 20203 Logged
port 21544 GirlFriend
port 22222 Prosiak
port 23456 Evil FTP, Ugly FTP, Whack Job
port 23476 Donald Dick
port 23477 Donald Dick
port 26274 (UDP) Delta Source
port 27374 SubSeven 2.0
port 29891 (UDP) The Unexplained
port 30029 AOL Trojan
port 30100 NetSphere
port 30101 NetSphere
port 30102 NetSphere
port 30303 Sockets de Troie
port 30999 Kuang2
port 31336 Bo Whack
port 31337 Baron Night, BO client, BO2, Bo Facil
port 31337 (UDP) BackFire, Back Orifice, DeepBO
port 31338 NetSpy DK
port 31338 (UDP) Back Orifice, DeepBO
port 31339 NetSpy DK
port 31666 BOWhack
port 31785 Hack'a'Tack
port 31787 Hack'a'Tack
port 31788 Hack'a'Tack
port 31789 (UDP) Hack'a'Tack
port 31791 (UDP) Hack'a'Tack
port 31792 Hack'a'Tack
port 33333 Prosiak
port 33911 Spirit 2001a
port 34324 BigGluck, TN
port 40412 The Spy
port 40421 Agent 40421, Masters Paradise
port 40422 Masters Paradise
port 40423 Masters Paradise
port 40426 Masters Paradise
port 47262 (UDP) Delta Source
port 50505 Sockets de Troie
port 50766 Fore, Schwindler
port 53001 Remote Windows Shutdown
port 54320 Back Orifice 2000
port 54321 School Bus
port 54321 (UDP) Back Orifice 2000
port 60000 Deep Throat
port 61466 Telecommando
port 65000 Devil


Supprimer